menu
close search popup

Escalier : bonnes pratiques, astuces, règlementation, normes PMR à sav...

Auteur : NdK

Le 18/03/24

Lectures : 738

      Voici les principaux éléments à connaitre avant de se lancer dans la construction de son escalier droit, colimaçon, escalier d'angle

Element structurant pour connecter deux étages, l'escalier est généralement installé dans un couloir, une entrée ou dans la pièce à vivre. C'est un lieu de passage qui sera souvent emprunté. C'est un investissement dans le sens où il est prévu pour durer des dizaines d'années, voire la vie du bâtiment.
Vous avez donc tout intérêt à réserver un budget à la hauteur de l'enjeu, à bien réussir son dimensionnement pour qu'il soit à la fois pratique, sécuritaire et confortable à utiliser.

Comment dimensionner un escalier : Taille des marches, hauteur des marches


Voici les principales choses à savoir avant de se lancer dans un projet d'installation ou de remplacement d'escalier.

Les différents types d'escaliers, comment choisir ?

La priorité va au confort d'utilisation.

Escalier droit

S'installe contre un mur. Suppose d'avoir un dégagement suffisant à chaque étage. On parle de recul.
Un seul mur suffit pour ce type d'installation. Compter une pente de 25 à 35°.

Escalier intérieur moderne

C'est certainement le type d'escalier le plus pratique et apprécié lors de déménagements.
Meilleur type d'escalier : le plus pratique pour déménager

Escalier 1/4 tourant, double quart tournant

Variante de l'escalier droit avec un ou plusieurs angles.
La version 1/4 tournant ou demi-tournant permet d'exploiter un angle et de disposer d'une trémie plus petite.

Le double quart tournant permet exploite une trémie carrée ou rectangulaire.
Le quart tourant peut être situé à plusieurs niveaux : tournant bas, tournant intermédiaire, tournant haut.
Cela introduit un petit palier.

Cet angle peut permettre de desservir la pièce en respectant un passage naturel en proposant une entrée ou sortie "dans l'axe" de la circulation.
Cela peut compliquer le calcul du nombre de marche même si cette démarche reste facile une fois la dimension de la trémie et la hauteur totale connue.

Escalier double quart tournant

Escalier tournant

Escalier tournant

Escalier hélicoïdal

L'escalier hélicoïdale est aussi appelé escalier en colimaçon voire escalier en spirale.
Côté avantages, il occupe peu de place au sol, il est facile à installer car il repose sur une colonne centrale porteuse.
Côté inconvénients, la partie intérieure des marches est étroite donc plus accidentogène. Certains meubles encombrants ne passeront pas lors de déménagements, en fonction de leur dimensions ou de celle du dégagement.

L'angle d'inclinaison idéal à respecter devra être compris entre 24 et 45°.

Escalier en colimaçon

Escalier suspendu

Dans la recherche d'esthétisme pour son escalier, il est possible de jouer sur l'effet suspendu.


Installation escalier

Escalier en kit ou l'escalier prémonté ?

Il existe tout un vocabulaire précis pour parler des éléments qui constituent un escalier et c'est que que vous allez découvrir maintenant.

" rel=nofollow>

Escalier : Quelle matière privilégier ?

Bois

Le bois est la matière noble par excellence, renouvelable, possibilité de choisir des teintes.
C'est l'une des plus facile à manipuler en menuiserie.
En usage pour escalier, le bois demande d'appliquer un traitement de surface. Vous pouvez vitrifier, vernir ou peindre + vernir.

  • Exemple d'essence de bois pour escalier : bois de hêtre

  • Exemple de finition : peinture laqué, brossé, (éviter huile de lin, cire et la peinture sur les espaces de passage). La couche supérieure sera idéalement un vernis ou un vitrificateur. Il est possible de prendre un vernis mat en phase solvant pour un effet bois naturel.

  • Exemple de construction : sur limon

Le bois est vivant, il "travaille" en fonction de la température et de l'humidité. Il est donc intéressant à exploiter surtout dans une maison traditionnelle (avant années 1950-70).

Associé à d'autres matériaux, il est tout à fait possible de l'utiliser pour obtenir un style d'escalier moderne. Voici un exemple d'escalier bois tournant avec éclairage LED et garde-corps verre + métal :

Escalier tournant moderne avec LED

Bois massif ou lamellé-collé ?

Le lamellé collé est meilleur mécaniquement, plus économique et moins sensible à la déformation. Il serait dommage de faire poser un escalier bois massif pas assez sec et de devoir tout reprendre suite au tuilage et vrillage des éléments.

Quelle essence de bois pour mon escalier ?

La qualité du bois, sa dureté, son apparence, sa rareté fait son prix. Pour un escalier intérieur, on choisit l'essence de bois en fonction de sa résistance notamment pour les marches.
Se reporter à l'échelle de dureté Monnin de résistance à l'impact (0 =très tendre, 9 =bois très dur).

Sapin : Dureté faible, couleur blanche, prix de revient économique, il convient pour un escalier à faible passage. Préfoir un enduit de finition.

Douglas (Pin): Dureté mi-dure, à teinte brun rosée, veines marquées, généralement utilisé pour l'extérieur grâce à sa résistance à l'humidité.

Frêne / Frêne olivier : Le premier est très clair, le second plus brun, et se montre résistant mais pour un usage en intérieur

Hêtre : Dureté mi-dure, se teinte à l'étuvage pour proposer une couleur rosée, robuste et résistant ce qui en fait un choix idéal pour les marches d'escalier.

Chêne : Dureté mi-dure, teinte brune, le chêne est un bois dense, robuste et résistant. Il est prisé en utilisation pour revêtement sol type lame de parquet.

Métal

Pour un style minimaliste, moderne, industriel, sobre. L'usage courant est de privilégier une structure porteuse métal et d'associer des marches en verre ou en bois.

Escalier métal style industriel

Verre

Pour apporter un maximum de lumière (en perdre un minimum) et dans l'optique d'un aménagement intérieur design.

Béton

Structure à couler ou à assembler s'il s'agit d'éléments préfabriqués. Cette solution est idéale pour poser un carrelage et éviter les marches qui grincent.

Revêtement pierre

Certaines constructions se prêtent bien à l'intégration de dalles minérales. Etant très dures, elles sont adaptées pour les lieux de grand passage. Notez les finitions des contre-marches, plinthes et de la rampe.

Dimensionner son escalier

L'escalier est un objet en 3 dimensions. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour réussir son escalier : dimension de la trémie, hauteur sous plafond, etc.
Partons du principe qu'il n'y a pas ces contraintes sur le reculement et l'encombrement, vous devez relier deux étages

1. Déterminer la hauteur de marche

Connaitre la hauteur entre sol fini de chaque étage.
Comme indiqué dans le glossaire, vous pouvez diviser votre hauteur de marche souhaitée pour obtenir le nombre de marches à intégrer.
Il n'y a pas de demi marche possible, il faudra arrondir au nombre de marche entier le plus proche.

2. Calculer la profondeur de marche

Vous pouvez faire appel à la Loi Blondel pour respecter une proportion idéale entre hauteur et profondeur.

3. Tenir compte des angles

Dans le cas d'un escalier tournant, vous allez devoir tenir compte de l'angle de rotation entre chaque marche rayonnante.

4. Vérifier l'intégration du projet dans cadre

Calculer l'échappée, quitte à revoir la hauteur et profondeur des marches pour atteindre la pente suffisante pour permettre le passage en condition de sécurité.

Vous pourrez alors confronter le résultat avec l'encombrement maximum disponible.

Astuce : vous pouvez intégrer la dernière marche supérieure dans le sol de l'étage afin d'adoucir la pente et ainsi s'éloigner d'un plafond bas.

Escalier normes PMR et accessibilité

Les normes escalier PMR pour habitat individuel en intérieur sont :

  • Giron 24 cm ou supérieur ;
  • Hauteur inférieur ou égal à 18 cm ;
  • 0,80 m de large pour une rampe dépassant jusqu'à 10 cm. Au delà, la largeur de passage se mesure à l'aplomb de la rampe de main courante.
  • Dispositif d'éclairage pour éviter les zones d'ombre.
  • Nez de marche avec débord ;
  • Prolongement de la main courante sur au moins 60 cm (possibilité de retour) pour aider à se lever d'un fauteuil par exemple.

Glossaire escalier et normes

La construction d'un escalier fait appel à des techniques et compétences spécifiques. Chaque partie de l'escalier a un nom. Il convient de les identifier, comprendre et connaitre pour échanger avec votre artisan concepteur - poseur.

Voici les principales parties qui composent un escalier.

Barreaudage

Les barreaux verticaux pour garde-corps de votre escalier.

Coffrage d'escalier

Habillage latéral avec des cloisons. Dans le cadre d'une rénovation d'un escalier existant, il s'agit de cacher l'escalier et d'apporter un bardage par exemple.

Dans le cadre de la construction d'un escalier béton, le coffrage d'escalier permet de couler le béton nécessaire à la réalisation de l'escalier en béton.

Couvre-marche

Tapis de marche d'escalier, revêtement pour marche d'escalier.
C'est une solution simple pour habiller un escalier béton ou pour intégrer un nez-de-marche esthétique.
Un kit habillage peut servir en rénovation.

Contre-marche ou contremarche

Qu'est ce qu'une contre-marche d'escalier ? La contre marche est la partie verticale située entre deux marches. Cet espace n'est pas toujours matérialisé. Dans ce cas, il s'agit d'un escalier ouvert dit en "claire-voie".
La contremarche permet d'isoler l'escalier ce qui est indispensable obtenir une bonne isolation thermique entre les étages.

Echappée

L'échappée est la distance entre la marche et le plafond. La bonne pratique veut qu'elle soit en tout point supérieure à 2m pour éviter de se cogner la tête. La norme est à 1,90 m minimum.

Emmarchement

Largeur des marches dédié au passage, idéalement supérieure à 70 cm ou 80 cm dans le cadre d'un accès PMR.

Escalier escamotable

Escalier se rétracte et permet un gain de place. Il existe plusieurs mécanismes : télescopique, coulissant, dépliant.

Hauteur de marche

La hauteur de marche est la distance verticale qui sépare deux marches d'escalier. Dans l'idéal et pour des raisons évidentes de sécurité, chaque marche doit faire la même hauteur. En pratique, la taille idéale pour un escalier principal est de 17 cm et la taille la plus courante est de 18 cm.

Elle peut atteindre 21 cm sur un escalier secondaire.
La hauteur de marche conditionne la vitesse et la sécurité d'un escalier. Une hauteur de marche importante favorise une une ascension rapide. Une hauteur faible favorise l'aspect sécuritaire.

Garde-corps

Dispositif permettant de sécuriser un aménagement grâce à l'installation d'une barrière physique d'une hauteur minimum pour éviter la chute des corps. Ce terme peut s'utiliser pour les rampes d'escaliers.

Si l'escalier est construit entre deux parois continues, prévoir au moins une main courante.

Giron

Le giron d'escalier est la distance qui sépare deux marches en terme de profondeur de marche. Elle peut être prise en compte de saillie à saillie (le nez de marche). La profondeur de marche idéale se situe autour de 28 cm.

La notion de giron rentre en compte dans le calcul de cohérence entre hauteur de marche et profondeur de marche. Elle est généralement comprise entre 21 et 32 cm.

Limon

Limon d'escalier : partie qui supporte les marche.

Loi Blondel

Le confort d'escalier, soit un rapport idéal entre la profondeur et élévation de marche d'escalier permet de créer une foulée confortable pour qui utiliserait l'escalier.
La loi Blondel a été théorisée dans un rapport de proportion correspondant à 2 hauteurs de marche + 1 giron = 60 à 64 cm.

Marche bloc

Nom de la première marche à la base de l'escalier. Elle peut être plus large et construite avec des matériaux différents du reste de l'escalier.

Vous pouvez installer une ou plusieurs marche bloc 1/4 tournant et poursuivre par un escalier droit.

Marche bloc

Marche palière

Dernière marche haute au niveau du palier, idéalement habillée avec le même revêtement de sol que celui du palier

Marche rayonnante

Marche avec un angle de rotation.

Marche rayonnante définition et bonnes pratiques

Nez de marche

Le nez de marche désigne la partie saillante d'une marche située juste à l'aplomb de la marche inférieure.
Il est possible d'ajouter un "nez de marche" ou un "pas-de-souris" à un escalier, pour prévenir de l'usure de cette partie, ajouter un dispositif adhérent limitant le risque de chutes.
Dans cette même optique, les ERP (Espaces Recevant du Public) sont d'ailleurs soumis à une règlementation sur les nez de marche. L'arrêté du 20/04/2017 précise que les escaliers de ces établissements devront être équipés de nez de marche aux coloris contrasté par rapport au reste de l'escalier.

Nid

Partie évidée du limon qui reçoit le bord de la marche lorsqu'elle est emmanchée.

Palier

Niveau intermédiaire, obligatoire à partir de 25 marches consécutives, sur la largeur de l'emmarchement et d'une longueur de 1m.

Plinthe

Habillage de finition pour créer une bordure horizontale ou horizontale +verticale.

Rampe

Saillie escalier

Seuil

Seuil de rattrapage
Barre de seuil pour marque d'escalier

Trémie

Ouverture dans la dalle permettant de faire passer l'escalier. Il est possible de prévoir une trémie d'escalier ou d'ouvrir une trémie pour un futur escalier.

Devis escalier

Quels sont vos besoins ? Est-ce un scalier standard avec livraison et pose ou un escalier sur-mesure, avec prise de côtes, conseils, réalisation par artisan menuisier dans les règles de l'art ?

back to top