menu
close search popup

Chauffage : Pompe a chaleur ou poele a granule, que choisir ?

Auteur : NdK

Le 01/07/21

Lectures : 241

      Le chauffage représente 67% du budget énergie d'un ménage (ADEME). Le choix initial sera déterminant pour réaliser des économies sur l'installation, la consommation,

Selon l'ADEME, le chauffage représente 67% du budget énergie d'un ménage. Le choix initial sera déterminant pour réaliser des économies sur l' installation, la consommation et gagner en confort de vie.

Poêle à bois ou pompe à chaleur : Quel chauffage choisir

Des aides d'Etat sous forme de crédits d'impôts, subventions et primes favorisent l'usage des énergies renouvelables. Alors poêles à granulés performant, pompes à chaleur air air, PAC air eau, que choisir ? Voici un comparatif des différents systèmes de chauffage avec avantages et inconvénients de chacun bien faire votre choix ainsi qu'une présentation des aides au financement disponibles pour réduire le prix d' installation.

Notez que pour un maximum d'économies sur le prix, le choix du type de chauffage et son énergie est à prévoir dès la construction logement neuf ou en début de rénovation.

Le poêle à bois : ce vieux combattant

Traditionnel, puissance et convivialité de la combustion, ce mode de chauffage a encore la côte en maison individuelle. Mais...

Avantages :

  • Convivialité de la flamme
  • Le combustible bois est encore une ressource locale et abondante
  • Mise en place facile si le conduit d'évacuation de fumée est existant
  • Entretien limité à un ou deux ramonages annuels
  • Prolongation par inertie si poêle de masse
  • Design sympa des modèles modernes
  • Suivant modèle, la chaleur peut s'utiliser pour cuisiner
  • Moins encombrant qu'une cheminée

Inconvénients :

  • Emission de particules donc inadaptée dans les vallées
  • Corvées de bois, à ne pas sous estimer
  • Demande une présence pour allumer le feu et l'alimenter
  • Risque d'intoxication fumées monoxyde si mauvaise combustion dans pièces pas assez ventilée
  • Les anciens le disaient, le bois chauffe au moins 6 fois : au moment de l'abattre, de transporter, de stocker, de fendre le bois, le stocker et le brûler dans la cheminée !

Le chauffage au bois ne chauffe que si l'on fait un feu et demande une présence pour l'alimenter. Cela peut être une source de chaleur principale mais il faut une autre source de chaleur. Autant faire ce peu, en énergie renouvelable pour être à la page niveau qualité de l'air. Il existe principalement deux solutions de système de chauffage économiques et performants pour sa maison.

Poele à bois

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système qui prend les calories de l'extérieur pour les réinjecter à l'intérieur. Il s'agit d'un appareil simple d' usage très économique en fonctionnement pour un très bon rendement. Il n'y a pas de production de chaleur mais un simple transfert de calories. L'énergie consommée par la pompe se limite à faire tourner des ventilateurs pour une pompe à chaleur aérothermique ou juste pour une pompe pour faire circuler des fluides calo-porteurs dans le cas de pompe à chaleur géothermique. L'unité externe est appelée pompe à chaleur et l'unité intérieur est appelée convecteur.

Avantages de la pompe à chaleur

  • Excellent coefficient de performance (même en températures négatives)
  • Faibles d'émission de calories supplémentaires : ce sont celles du dehors qui sont transférées à l'intérieur
  • Pas d'émission de particules fines
  • Eligible aux Aides d'état en subvention pour la performance énergétique du logement
  • Faible encombrement et pas d'emprise au sol

Inconvénients de la pompe à chaleur :

  • Installation en façade (modification de façade et éventuellement perçage de murs et dalles)
  • Pose sur toit plat (reprise d'étanchéité possible)
  • Nuisances avec le bruit des ventilateurs quand la pompe est en fonctionnement
  • Le rendement diminue fortement par température basse (ex: au delà de -5°C)

La pompe à chaleur air air :

Le système PAC air air peut servir de clim réversible ce qui match bien avec les besoins des usagers en ilots urbains et régions chaudes. Le ventilo convecteurs est capable d'augmenter ou de réduire la température de la pièce. L'air ambiant sera brassé et filtré. Le chauffage air air est idéal pour chauffer rapidement de grandes surfaces. Cependant pour un maximum de confort prévoir deux unités dans une grande pièce de vie pour "casser" la bulle de chaleur et gagner en confort. Prévoir une unité par pièce à chauffer ou à climatiser.

La pompe à chaleur air eau :

Le systèmes air eau bénéficie du fonctionnement économique des pompes à chaleur sauf que les calories de l'air extérieur alimentent des radiateurs à eau voire le chauffage au sol. La chaleur air eau apporte un haut niveau de confort grâce la diffusion radiante et progressive d'énergie.

Ce système de chauffage est idéal en remplacement d'un chauffage central et radiateurs à eau car le coût d' installation sera réduit du fait de la présence des radiateurs.

Cependant il y a une inertie qui augmente la montée en température par rapport à une chaleur air air.

Le poêle à granulés

Le poêle à granulés fonctionne avec des granulés de bois comme combustible. Achetés en volume, les granulés de bois aussi appelés pellets sont économiques. Les avantages d'un poêle à granulés sont nombreux surtout d'un point de vue entretien pour les versions auto-nettoyantes.

Avantages :

  • Convivialité de la flamme
  • Combustion quasi parfaite, émissions polluantes très faibles
  • Programmation possible
  • Température pilotable
  • Pas besoin de gérer un stock de bois, fendre, stocker, sécher
  • Granulés facile à acheter en sac ou faire livrer dans un silo
  • Econome : faible prix de revient
  • Possibilité de pulser de l'air chaud dans un réseau

Inconvénients :

  • Prix d'acquisition 5 000 à 10 000€
  • manipulation et stockage des granulés de bois
  • léger bruit de l'hélice hélicoïdale et des granulés qui tombent
  • chaleur diffusée par air pulsé donc bruit de ventilation
  • chaleur intermitente
  • prévoir opérations d'entretien quasi quotidien de retrait des cendres et des dépôts de calamine sur le brasero
  • prévoir opération d'entretien hebdomadaire pour
  • entretien annuel par un chauffagiste
  • recharge manuelle quasi quotidienne

Pour tirer parti des avantages du poêle à granulés encore faut-il qu'il soit correctement dimensionné par rapport au volume à chauffer. Pas assez puissant, il va tourner quasi en continu, consommer et les démarrages vont nuire à la bougie de préchauffe. Trop puissant, l'intermittence produira de trop gros écarts de températures qui vont nuire au confort du dispositif.

BILAN : L'heure du choix

Même si le poêle à bois traditionnel est un coup de coeur pour le côté convivial des flammes, il reste chic et réservé pour la maison individuelle. De plus, il devient et obsolète face aux alternatives en énergie renouvelable. Les émissions de particules fines nuisent à lqualité de l'air dans les îlots de densité de population.

Loin du besoin actuel de chauffer rapidement sa maison, l'inertie du poêle à bois implique des heures pour faire monter la température de la pièce mais au bénéfice d'une une restitution de chaleur qui se prolonge quand que la combustion faiblit. Certes le poêle à bois est rustique et dépourvu de technologie ce qui l'écarte de tout risque de panne mais la solution du poêle à bois traditionnel et cheminée n'est plus adaptée en terme de qualité de l'air car les émissions d'une combustion incomplète posent problème

le chauffage au bois n'a pas dit son dernier mot avec le combustible granulés, le poêle à pellets offre une très bonne combustion donc de très faibles d'émissions polluantes. Il apporte des solutions en terme de programmation, de régulation de la température, tout en restant sur un chauffage très économique et éligible aux aides ce qui en fait une solution de rénovation idéale MAIS la chaleur est intermittente et diffusée par air pulsé. Ce système fait perdre en confort à cause du vent auquel l'habitant est exposé et à la variation de température régulière de plusieurs degrés.

On retrouve ces mêmes problématique sur le chauffage air air. Au final seules les pompes à chaleur air eau permettent d'obtenir une réponse satisfaisante à tous les critères avec une diffusion radiante et progressive, un coût économique et une source de chaleur compatible avec le principe des énergies renouvelables. De plus le système PAC air eau est simple d'utilisation et son fonctionnement ne demande pas d'intervention contrairement au poêle à granulés. Aujourd'hui avec les avancées technologiques les pompes à chaleur peuvent être couplées à une chaudière hybride. Moyennant un petit surcoût pour s'équiper, leur conception compatible à la norme RT2012 permet l' utilisation dissociée ou combinée d'une pompe à chaleur pour tirer parti de chacun des équipements en fonction des conditions. C'est une ensemble très rentable pour celui qui peut connecter une pompe à chaleur et une chaudière.

Système d' aides au financement

Face à la multiplicité des subventions pour réduire le prix d'acquisition d'une pompe à chaleur ou d'un poêle à granulés, il n'est pas simple de s'y retrouver en première lecture.

Le choix du chauffage s'inscrit dans la politique nationale de consommation énergétique nommée Plan chauffage en faveur de la transition énergétique. Une partie des aides incitent à l'isolation du parc de logement pour éviter les passoires thermiques. L'autre partie visent à faciliter l'accès à un système de chauffage performant pour éliminer progressivement les dispositifs à énergie combustible fossile notamment chauffage central obsolètes au fioul, mazout ou charbon.

En venant au soutient des initiatives individuelles, l'état lance un appel à la modernisation du parc de logement et participe à la hauteur de ses ambitions à la souveraineté énergétique nationale. Les aides d'état en crédit d'impôts (ex-CITE) sont renommés "MaPrimeRenov' ". Voici quelques exemples de travaux éligibles :

Réduction d'impôts Dépose de cuve à fioul 7FD,

Réduction d'impôts poêle à granulés : 7EH

Réduction d'impôts chaudière hybride : 7EQ

Réduction d'impôts pompe à chaleur air-eau : 7EU

En complément sur présentation de facture de travaux réalisés, l'ANAH délivre l' aide forfaitaire Habiter Mieux Sérénité" calculée d'après un montant en pourcentage plafonné des travaux réalisés.

D'autres aides d'état existent comme la TVA à 5,5% sur les fournitures pour les travaux réalisés par les artisans et un financement éligible par l'Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Ces aides d'Etat se cumulent avec celles des collectivités locales du Conseil régional, du Conseil départemental, de l'Intercommunalité et de la Commune.

Par ailleurs, il est possible d'obtenir des crédits de Certificat d'économie d'énergie CEE par un mécanisme de récompense sur travaux d'économie d'énergie réalisés par un professionnel qualifié RGE.

Le cumul de ces aides peut permettre d'économiser environ la moitié du montant des travaux et jusqu'à 10 000€ d'aides sur une installation ou financer plusieurs optimisations de votre logement. C'est aussi accéder jusqu'à 5000€ annuels en moins sur la facture de consommation. Pour y voir plus clair demandez un accompagnement auprès d'un référent local de l'Anah, agence locale de l'énergie ou professionnel de l'énergie qui pourront réaliser vos cotations, simulations et devis.

A savoir, des acteurs privés comme des installateurs peuvent contribuer financièrement au titre d'une prime d'entreprise comme le Effy sérénité pour les logements de plus de 2 ans.

Demander un devis pour une pompe à chaleur Air Air

back to top